Blog

 Breaking News

Les algériens refusent de se marier.

Les algériens  refusent de se marier.
décembre 23
17:11 2014

Le refus des hommes algériens de se marier menace la société algérienne. Plusieurs experts en sociologies ont tiré la sonnette d’alarme sur l’amplification de ce phénomène qui nuit à l’intégrité de la société algérienne.  

L’Algérie est classée quatrième pays arabe dans lequel l’âge du mariage est de plus en plus tardif. Il y aurait en Algérie 12 millions de femmes célibataires, dont 5 millions ayant dépassé 35 ans, selon de récentes statistiques fournies par le quotidien Echourouk. Toutefois, si le célibat des femmes a longtemps intéressé les spécialistes, c’est aujourd’hui le refus des hommes de fonder un foyer, pour des raisons souvent matérielles ou psychologiques, qui inquiète les spécialistes. Pour ces derniers, si les femmes ne se marient plus jeunes, c’est aussi parce que les hommes refusent de s’engager et préfèrent la vie de célibataire.

 

50 % des Algériens de plus de 30 ans ne sont pas mariés

Selon Thouraya Tidjani, chercheuse en sociologie à l’Université d’Alger, 50 % des Algériens ayant dépassé la trentaine refusent de se marier. Pour la majorité, les raisons financières et matérielles, telles que l’insuffisance des revenus mensuels ou la crise de logement sont évoquées. La chercheuse souligne le fait que certains hommes ayant dépassé la cinquantaine manifestent leur peur de l’engagement, soit en raison d’un échec antérieur, ou simplement par peur des responsabilités. « La vision que portent les hommes sur le mariage et l’union a nettement changé. Et il faut ajouter à cela le coût faramineux du mariage imposé par certaines familles », avance la spécialiste pour justifier le refus du mariage qui touche aujourd’hui de nombreux hommes algériens.

De son côté, Me Ibrahim Bahlouli, avocat auprès la cour d’Alger et enseignant en droit à l’université de Ben Aknoun évoque principalement les difficultés matérielles qui empêchent les hommes de penser sérieusement à fonder un foyer. Il cite également la réforme du Code de la famille, qui donne plus de liberté à la femme et couvre les droits de la divorcée, provoquant ainsi chez les hommes une peur de l’engagement.

 

Vers la création d’un fonds de mariage pour les hommes célibataires

Pour sauver la société algérienne d’un phénomène menaçant, M. Djelloul Hadjimi secrétaire général de la Coordination nationale des imams et fonctionnaires des affaires religieuses, a appelé l’État à créer un fonds d’aide aux hommes nécessiteux désirant se marier et ayant dépassé la trentaine. Pour l’imam, ce fonds, qui sera principalement alimenté par l’argent de la Zakat, viendra aider ceux qui ne se marient pas pour des raisons matérielles.

– See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2014/10/de-plus-en-plus-dalgeriens-refusent-de-se-marier/#sthash.4zzuPeFL.dpuf

 

SOURCE: http://www.algerie-focus.com/

22 total views, 8 views today

Comments

comments

Share

About Author

admin

admin

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Write a Comment

Your email address will not be published.
Required fields are marked *