Blog

Entrevue avec le ministre québecois de l’ Environnement , M . David Heurtel

Entrevue avec le ministre québecois de l’ Environnement , M . David Heurtel
janvier 09
17:37 2015

Élu du comté de Viau , M. David Heurtel est  ministre québecois de l’ environnement . Il répond aux questions de La Voix du Maghreb .

Wahid Megherbi : Pourquoi avez- vous choisi la carrière politique ?

David Heurtel : Mon entrée en politique est récente. C’était pour moi une opportunité de m’impliquer pour servir  la population montréalaise et québécoise. Je savais qu’il y avait des enjeux très importants et plus particulièrement  dans le quartier de Saint Michel  ou j’habite depuis mai 2014. Certaines communautés qui y vivent sont confrontées à plusieurs défis comme le taux élevé de chômage,  la persévérance scolaire et  la reconnaissance des diplômes obtenus à l’étranger.

Il  ne faudrait pas oublier trop vite, qu’en 2013 on était dans un climat très différent d’aujourd’ hui  à cause du  projet de la Charte des valeurs . Je me suis senti interpellé  sérieusement, par cet enjeu qui était divisif et heurté, particulièrement, la communauté maghrébine et musulmane et une large frange de la population québécoise.

Cela  nous a éloigné de parler des vrais enjeux d’intégration, de développement économique et des forces d’inclusion.

Les électeurs de Viau m’ont fait confiance à deux reprises. Je m’implique du mieux que je peux pour remplir cette mission.

 

Vous êtes ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements. Quelles sont les principales prérogatives de votre département ministériel ?

Le ministère a 3 composantes principales, l’Environnement, le Développement social et  la Lutte contre les changements climatiques. Le ministère de l’ Environnement est à  la base un ministère chargé de l’ application de la Loi sur l’ environnement et toute la réglementation qui en découle que ce soit au niveau de la qualité de l’air , de  l’ eau ou du sol , que ce soit au niveau du développement d’ entreprise . Il a, également, un droit de regard sur les droits d’exploitation des Hydrocarbures et s’intéresse à toutes les problématiques  reliées à la  lutte contre les changements climatiques et l’émission  de gaz à effets de serre.

Je n’ai donné qu’une description succincte des différentes tâches et prérogatives du ministère de l’Environnement qui veille à ce que la qualité de vie des Québécois soit préservée .

Le taux de pauvreté dans le comté de Viau est l’un des plus élevé du Canada. Paradoxalement à cela, de prestigieuses compagnies ont  installé leur siège social à Saint- Michel . Je citerai , par exemple, le Cirque du Soleil.

Quel est le rôle du député dans la mise en place de mécanismes à même de permettre une meilleure prise en charge de cette épineuse question de chômage et de pauvreté. Comment voyez- vous l’implication de ces grandes compagnies dans l’intégration professionnelle des habitants ?

 

C’est une valeur pour des entreprises comme Le Cirque du Soleil , La Tohu ou Keurig  de travailler pour développer des programmes d’intégration . Ils ont très à cœur d’être à Saint Michel . En tant qu’élu, j’ai mis en place un Forum de développement économique dont la première rencontre a eu lieu en Octobre 2014. Ce qui a permis de rassemble près de 200 intervenants et acteurs socio-économiques  et nombreux  joueurs institutionnels  et communautaires.

Nous avons commencé à prendre connaissance des ressources disponibles dans notre circonscription et  mettre en place des mécanismes appropriés pour stimuler une relance économique à Saint – Michel et développer l’entreprenariat. La ministre québécoise  de l’immigration Mme Kathleen Weil était présente ainsi que le Ministre québécois de la Petite et Moyenne entreprise, sans oublier bien évidemment la mairesse de l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension  , Mme Anie Samson.

Je suis très sensible à cette problématique globale d’inclusion des personnes issus de l’immigration et voir comment développer des projets concrets pour créer de l’emploi dans Saint-Michel. Nous allons relever ce défi  et nous allons le gagner avec la participation de tous sans exclusion. Je demeurerai un facilitateur de toute initiative allant dans ce sens.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune de Saint-Michel pour qu’il puisse amorcer un intérêt pour la chose publique et s’ investir plus tard dans le monde socio- politique ?

Malgré tout le cynisme et le peu d’intérêt que certains ressentent envers la chose publique et l’implication envers les instances  gouvernementales, il faut s’ impliquer et persévérer sur cette voie. Le monde associatif est le meilleur endroit  pour débuter ce processus de  carrière.

Le jeune pourrait prendre le téléphone et demander à rencontrer son député comme l’avez fait vous-même. Dans  la vie, il faut aller dans  ses intérêts.

Je suis également disponible pour aller rencontrer les citoyens et participer à des activités pour voir de visu ce qui est accompli et ce qui ne l’est pas.

Le meilleur conseil que je pourrais aux jeunes c’est de prendre l’initiative en toute chose et croire en son étoile et aller à la rencontre des personnes et  organismes qui se feront un plaisir de mettre sur le devant de la table tous les outils appropriés pour toute tentative de se prendre en charge dans la vie et investir le monde professionnel avec fougue et assurance.

 

Entrevue réalisée par Wahid Megherbi en decembre 2014 

124 total views, 1 views today

Comments

comments

About Author

admin

admin

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Write a Comment