sam, 19 septembre 2020

Le Covid-19 et la débâcle du régime.

C’est un paquet de responsables qui ont défilé devant les médias pour soit disant prévenir mais surtout pour se laver les mains de toutes responsabilités quant aux répercussions de la pandémie du Covid-19 en Algérie. Le but étant de réapparaître au bout de quelques temps pour nous rabâcher les fameux leitmotivs du régime  du genre “On vous l’a dit”, “ le peuple n’écoute pas”,  “ dernalkoum” et “djebnalkoum”, comme si que d’agir avec les moyens de l’état était une faveur accordée aux citoyens !

Les mesures de protections recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne sont appliquées dans aucune ville ayant enregistrée des cas de Covid-19. Le confinement total est peut-être respecté durant le couvre feu mais durant la journée c’est une toute autre histoire.


La distribution de la semoule ne se fait plus par les canaux habituels. On fait venir des gens que l’on amasse sur un côté d’un point de vente et à qui on remet un sac de 25 kg, après avoir vérifier que leur “dossier” d’achat respectifs est complet. Les distances entre les acheteurs ne sont pas respectées. Il suffit alors dans ce cas d’une personne atteinte du Coronavirus pour contaminer en l’espace de quelques minutes une centaine qui ira en contaminer d’autres.

Mustapha Zebdi, le président de l’organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), a mis quant à lui carrément la responsabilité du manque d’organisation des files d’attentes sur le compte des citoyens et il demande aux responsables des points de ventes de faire respecter la discipline !
Même scénario auprès des guichets des agences de Algérie Poste pour le retrait des pensions de retraites. Dans la majorité des cas, ce sont les membres d’une population à risque ( de plus de 55ans) qui se bouscule pour retirer son argent.

C’est aux agents de sécurité aux moyens faibles ou aux associations d’assurer l’ordre public ! Mais vraisemblablement dépasser, la ruée n’a pu en aucun cas être complètement contenue. Les distances de prévention ne sont pas respectées.
Et dire que le régime n’a jamais hésité auparavant à mobiliser des colonnes entières de Policiers ou de Gendarmes pour la moindre manifestation, fut elle pacifique !
Les familles des victimes du Covid-19 ne reçoivent ni condoléances, ni indemnités en guise de soutien. Et les dépouilles de leurs proches qui ont succombé au Covid-19 sont remises aux familles sans la moindre consigne sanitaire bien que extrêmement contagieuses !

Et enfin pour se laver les mains de tous cela, Tebboune se réfugie dans la religion en annonçant “la fin du destin” – el adjel- pour ceux qui meurt du manque de soins !  
Veut-on faire de l’Algérie le nouvel épicentre du Covid-19 ? Quelle autre explication pourrait sinon expliquer ce laxisme?! 


C’est bien de permettre aux Chinois de venir se rattraper sur les conséquences de la pandémie du Covid-19 mais ce n’est pas cela qui expliquera les états de délabrement des hôpitaux, l’effondrement du système de santé et les milliers de médecins algériens en exil dont la France en premier se réjouit d’en bénéficier sans avoir payer un sous pour leurs formations et qui de plus les a trainé dans la boue pendant des années en rejetant leurs compétences.
En tout état de cause, nous avons là le résultat de 58 ans de régime. 

 المجد والخلود لشهدائنا الابرار و تحيا الجزائر

Chafik Ben Guesmia

cbenguesmia@yahoo.com


Lettre ouverte au M.A.K mouvement d’autodétermination de la Kabylie.

Montréal 26 Décembre 2018 – Nous avons reçu une lettre de l’une de nos lectrices concernant le mouvement d’autodétermination de la Kabylie (M.A.K) adressée au président  du Gouvernement provisoire Kabyle M.Ferhat Mehenni dont voici ci-dessous la teneur.

Lettre dߤune citoyenne algérienne originaire de Kabylie .

La présente lettre fait suite aux différents messages que vous avez divulgués sur Internet (via les réseaux sociaux ou des vidéos/ ”magazines” d’ ”informations”) et à vos initiatives irresponsables et illégitimes au nom du peuple Kabyle. Je me permets de vous écrire pour dénoncer vos propos et agissements qui, semble-t-il, aspirent à des buts/objectifs malveillants. Vous vous permettez (M.FERHAT MEHHENI et ses représentants du M.A.K et du G.P.K.) de parler au nom de la Kabylie : or, je constate que, de toute évidence, vous n’avez pas consulté tous les principaux intéressés sur les questions ou problématiques importantes.

Quelles sont le ou les projets précis que vous auriez défini et qui vous permettraient de prendre des mesures en faveur d’une indépendance de la Kabylie? Qui sera considéré Kabyles ou Berbères? Et qui sera considéré Algériens? Etc. Vous vous permettez de divulguer des propos/”informations”/affirmations portant gravement atteinte à l’essence et à la vocation de l’Islam et dont la divulgation nuit à l’humanité toute entière. En plus, vous vous permettez de prétendre que la Kabylie est laïque mais vous prenez parti avec des propos clairement ”anti-islam” : par définition, vous ne respectez pas la laïcité dont vous vous prévalez. De plus, vous parlez de la Kabylie comme si elle ne faisait pas partie intégrante de l’Algérie.

De toute évidence, votre projet est plutôt de persécuter les musulmans et de diviser l’Algérie et même de ”transférer” le pouvoir d’une façon parfaitement illégitime. Bref, vous mettez en place des projets malsains que vous dissimulez dans le but de nuire et d”’associer/annexer” la Kabylie/les Kabyles à des entités criminelles/délinquantes’.

De toute évidence, votre légitimité n’est pas acquise et la présente lettre la conteste vigoureusement. Votre crédibilité est largement compromise. De toute évidence, vous n’êtes pas en mesure de représenter la Kabylie ou le peuple Kabyle. La présente vous demande de cesser de représenter la Kabylie et les kabyles et aussi de cesser vos agissements/projets malveillants allant, dߤune façon totalement irresponsable/dangereuse et en faisant fi de la situation et événements préoccupants en cours et/ou à venir (à cause notamment, des menaces intégristes/terroristes ,(jusqu’à appeler le peuple kabyle et la Kabylie à constituer un corps de contrainte ou organisation de sécurité indépendant de ceux des autorités du pays. Veuillez prendre note des éléments rappelés ci-dessous:

  • L’identité première des kabyles, comme de tous autres peuples/nations, est d’être des êtres humains. À ce titre, ils doivent pouvoir ”choisir” ou non d’entrer dans l’Islam”, si Dieu le veut. 
  • Il semble que la Constitution algérienne prévoit la liberté de culte et il semble aussi que la langue ”tamazigh” fasse partie des langues officielles énoncées dans la Constitution. La Kabylie fait partie de l’Algérie et donc, en théorie, doit pouvoir bénéficier de cette liberté de culte inscrite dans la Constitution et des autres dispositions de cette dernière. 
  • Une grande proportion, voire la majorité des Algériens, sont d’origine berbères. Qui va définir qui est Algérien ou berbères ou Kabyles et comment? Quels sera l’avenir de chacun et chacune et dans quel territoire et dépendant de quelles autorités selon leurs origines parfois complexes/multiples.
  • Ceux qui comprennent bien l’Islam peuvent affirmer que cette religion constitue la meilleure garantie de Liberté pour l’être humain et aussi permet un équilibre/”égalité” entre l’Homme et la Femme, le tout en lui permettant de préserver ses valeurs humaines et aussi préparer sa vie future. 
  • Certains peuples quittent leurs pays dans lesquels ils se sentaient obligés de suivre les règles d’un état dit ”musulman” qui applique mal les règles de l’Islam, volontairement ou involontairement. Mais le pays d’accueil dit ”laïque” force alors ces populations en fuite à s’éloigner de leur religion, par des voies trompeuses, de sorte qu’ils peuvent se sentir en sécurité/à l’abri mais cela n’est pas le cas. Bref, il y a ceux qui volontairement imposent des ”lois dictatoriales” malsaines sous couvert de l’Islam qui en fait n’ont rien à voir avec l’Islam, de façon à faire ”fuir” et à inciter les peuples à se ”réfugier ” dans  des apparences trompeuses de ”fausse liberté” .
  • Certaines sociétés/pays nous imposent l’adoration de Satan, par des voies très trompeuses, bien que ”la ruse du Diable” reste faible et prétendent promouvoir une ”fausse liberté” de façon à maintenir les populations dans un état de servitude constant. Tout est mis en oeuvre dans ces sociétés pour nous empêcher d’aller vers Dieu ou même de penser à Lui. 

Exemple 1 : le développement de nouvelles technologies (réseaux sociaux, téléphones intelligents, projet NEOM, etc…) qui en apparence sont présentées comme une ”modernité” ou un gain pour nos sociétés alors que les buts/objectifs ultimes sont la soumission de l’être humain à Satan et donc constituent une régression de l’être humain s’éloignant de Dieu. La lecture du Saint Coran nous permet de comprendre certains projets ou investissements ou développement d’outils/ressources nocifs à l’être humain dans le but de lui retirer tout lien avec Dieu et le ”ramener à son niveau le plus bas” en supprimant la dimension spirituel de l’être humain.

Exemple 2 : Certains humains ”signent” des pactes avec Satan et obtiennent une notoriété grâce à ce pacte et ”ont pour mission” de ”tromper” le public en l’attirant par des chansons ou des publicités pour certains produits que nous achetons (par exemple), de sorte à les ”associer” à leur pacte (exemple chanteurs ou acteurs célèbres ou ”marques” célèbres ou encore écrivains célèbres, animateurs de télévision, etc.) .

Exemple 3 : Fausses informations communiquées par des journalistes sur des chaînes publiques à grande écoute, de façon à ”tromper” le public et ”faire de la propagande ” concernant certains pays.

Exemple 4 : Fêtes sataniques remplaçant les fêtes religieuses ou encore publicités pour des produits ou services que nous achetons mais dont les propriétaires sont satanistes) de sorte que nous alimentons leurs projets contre l’Humanité et à notre insu parfois par notre argent et nos achats, etc.).

Exemple 5 : Transformer nos bonnes actions en mauvaises actions : utiliser nos cotisations ou nos dons à des fins malveillants, etc.

Exemple 6 : Réduire nos temps libres afin de nous empêcher de faire nos obligations religieuses ou nous empêcher de nous consacrer à des activités bénéfiques.

Exemple 7 : Encourager les mauvaises actions et les turpitudes.

Exemple 8 : Création de scénarios pour ”tromper” et manipuler le public qui prendra ainsi la défense de gens délinquants.

Exemple 9 : Infiltration de gens délinquants dans notre entourage (employeurs, assureurs, produits de consommation, famille, etc.) .

Exemple 10 : Corruption de gestionnaires ou personnes responsables ou décisionnaires (juge, police, politique, médecins, etc…) .

Exemple 11 : Promouvoir tout ce qui permet de détruire ”la beauté de la nature/création de Dieu” et ses bienfaits : exemple utilisation de produits chimiques de plus en plus dans notre alimentation, agriculture malsaine, OGM, etc…

Exemple 12 : Propagande ”anti-islam” : modification des textes Saints autre que le Saint-Coran. Création de faux hadiths pour concurrencer le Saint-Coran, falsification des textes religieux autre que le Saint Coran, ”erreurs” volontaires dans la traduction du Saint Coran, fabrication de ”faux musulmans” qui volontairement présentent une ”mauvaise image d’Allah Wa Taala, de façon à faire peur/fuir les peuples et les éloigner de Dieu le plus possible (exemple propager l’idée de la ”femme” ”inférieure” à l’homme), etc.

Exemple 13 : Nier l’existence de Dieu et promouvoir une ”fausse liberté”.

Exemple 14 : Dictature de l’internet, des courriels, du numérique, qui se substituent à toutes les autres ressources et dans un but de contrôle des populations et à des fins malveillant, etc.

Exemple 15 : Espionnage/surveillance de masse par les ordinateurs et autres technologies.

Exemple 16 : Bafouer tous les droits humains et développement de la délinquance via le développement de nouvelles technologies superflues et faciles d’utilisation et attrayantes.

Exemple 17 : Banalisation de la délinquance et générer des conflits à outrance entre individus ou organismes.

Exemple 18 : Développement d’outils technologiques pour pouvoir contrôler la vie privée des individus jusque dans leurs lieux d’habitation.

Exemple 19 : Usage de ”technologies ” médicales nocives à l’être humain.

Exemple 20 : Création d’institutions ou organisations internationales criminelles ou délinquantes contrôlant les décisions internationales et les pays.

Exemple 21 : Développement de réseaux sociaux invitant et incitant chacun et chacune à publier sa vie privée et son identité, etc…

Exemple 22 : Carte de crédit ou carte de fidélité afin de connaître/surveiller/influencer vos habitudes de consommation.

Exemple 23 : Système bancaire ”pathologique” .

Exemple 24 : Autorités et gestionnaires délinquants.

Exemple 25 : Développement d’outils informatiques visant à inciter chacun et chacune à bafouer les droits élémentaires, tel que le respect de la vie privée, etc…

Exemple 26 : Intimidation, chantage et harcèlement de toutes sortes, banalisés comme modèle de gestion, manipulation à des fins malveillantes, etc.

Exemple 27 : Développement d’outils et ressources technologiques ”attrayantes” permettant de faciliter le non-respect des droits humains et de promouvoir la délinquance.

Exemple 28 : Utilisation d’humains comme cobayes à l’insu de ces derniers.

Exemple 29 : développement d’outils technologiques permettant de contrôler le corps humain à distance. 

Exemple 30 : Création d’associations ou entités à vocation, en apparence, humanitaire ou de bienfaisance mais qui sont en réalité des ”couvertures” pour des activités malveillantes.

Les exemples sont multiples…..

Veuillez agir en conséquence. 

Ps : Merci de bien vouloir publier la présente lettre sur les sites et réseaux du M.A.K. et du G.P.K., à titre de droit de réponse légitime, ainsi que sur tous autres réseaux de communications pertinent et adéquat.

Par Sonia .M