ven, 10 juillet 2020

Dossiers

Retrouvez toutes l’actualité des enquêtes, témoignages, de la communauté maghrébine au Canada

Nouveauté dans l’immigration au Canada

Un nouveau système électronique appelé « entrée express » pour gérer les demandes de résidence permanente au Canada sera lancé en janvier prochain, a indiqué ce mercredi 17 septembre l’ambassade du Canada à Alger dans un communiqué.

Lancé par Citoyenneté et immigration Canada (CIC), ce système permettra de « recruter, d’évaluer et de sélectionner activement des immigrants qualifiés au titre des programmes d’immigrations économiques fédéraux suivants : le programme des travailleurs qualifiés (fédéral), le programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) et la catégorie de l’expérience canadienne », précise le texte.

Dorénavant, les candidats éventuels présentent en ligne un profil d’entrée express dans lequel ils fourniront des renseignements sur leur compétences, leurs expériences de travail, leurs aptitudes linguistiques, leurs études, de même que d’autres détails. « Les candidatures des personnes qui répondent aux critères de l’un des programmes fédéraux d’immigration économique visés par entrée express seront placés dans un bassin, précise le texte. Dans une seconde étape, CIC invitera certains candidats à présenter une demande de résidence permanente et traitera leur demande électronique dans un délai de six mois. Les candidats disposeront de 60 jours pour présenter une demande de résidence permanente. « La Canada a besoin de niveaux élevés d’immigration pour répondre aux besoin actuels et futurs du marché du travail et ainsi garantir sa croissance économique et sa prospérité à long terme », rappelle le texte. De nombreux Algériens s’établissent annuellement au Canada qui convoite même les chefs d’entreprises

SOURCE : TSA ALGERIE

Le Canada veut plus d’immigrants francophones partout au pays

Ottawa compte mettre en place des moyens d’attirer davantage d’immigrants francophones ailleurs qu’au Québec.

Le ministre de l’Immigration, Chris Alexander, a annoncé mardi que des consultations se tiendraient au cours des prochains mois afin de stimuler l’immigration francophone au pays.

En 2012, les communautés francophones du Canada anglais ont accueilli 3685 immigrants s’exprimant dans la langue de Molière, ce qui représente une augmentation de 4 pour cent par rapport à 2011, selon les données du ministère.

L’arrivée d’immigrants francophones dans les provinces où la langue est en situation minoritaire permet d’endiguer le phénomène d’assimilation linguistique, a fait valoir Louis Alain, directeur général du Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM).

Les nouveaux arrivants permettent aussi aux francophones de maintenir un certain poids démographique au sein de leur communauté, a ajouté M. Alain.

Il voit ainsi d’un bon oeil l’annonce du ministre Alexander, qui s’est engagé à travailler de concert avec les organismes et les employeurs des communautés francophones du Canada pour attirer davantage de nouveaux venus francophones.

Citoyenneté et immigration Canada compte investir 29,4 millions $ d’ici 2018 pour favoriser l’immigration vers les communautés de langue officielle en situation minoritaire dans le cadre d’un programme interministériel intitulé Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018: éducation, immigration, communautés.

 

SOURCE : PRESSE CANADIENNE