dim, 31 mai 2020

Dossiers

Retrouvez toutes l’actualité des enquêtes, témoignages, de la communauté maghrébine au Canada

Le Québec durcit le programme de l’expérience québécoise (PEQ).

 Le Québec durcit le Programme de l’expérience québécoise (PEQ). Les étudiants internationaux et les travailleurs temporaires devront répondre aux exigences d’avoir de l’expérience de travail dans leur domaine pour pouvoir postuler au programme de l’expérience québécoise.

Plus de 15 000 étudiants et travailleurs  étrangers ont pu bénéficier de ce programme en 2019. 

Selon Radio Canada, des changements vont venir dans les prochains jours changer les règles d’admission au PEQ. Ainsi pour avoir accès à ce programme,le gouvernement québécois exigera deux années de travail pour les étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme d’études professionnelles (DEP). Une période de travail d’une année serait exigée pour les étudiants universitaires.

Deux années d’expérience de travail serait réclamée pour les travailleurs  temporaires.
Les travailleurs étrangers et les étudiants déjà au Québec ne seraient pas concernés par ces nouvelles mesures. Selon Radio Canada une clause de droits acquis ferait partie des annonces qui seraient faites prochainement.


Par Wahid Megherbi 

info@lavoixdumaghreb.com

Le Manitoba canadien ouvre ses portes aux maghrébins.

MONTRÉAL 02 Nov 2018 – Le Manitoba, de plus en plus attractif? Le groupe Facebook “Procédures d’immigration au Manitoba ” compte chaque mois des milliers de nouveaux adhérents, des francophones du monde entier et surtout du Maghreb sont tentés par la province.
Riche d’une faune diversifiée, de vastes forêts (40 % du territoire) et de milliers de lacs, la province incarne le rêve canadien pour de nombreux amateurs du plein air.

Winnipeg, la capitale manitobaine, regroupe à elle seule 750 000 habitants, soit plus de la moitié de la population. C’est en effet un pôle économique très dynamique au Canada où cohabitent de nombreuses cultures. 
Avec des délais qui ne cessent de se prolonger pour la procédure d’immigration au Québec qui était, il y’a peu de cela la destination numéro un, le Manitoba devient une vrai alternative pour les candidats à l’immigration.

La communauté francophone du Manitoba est la 3e du Canada, hors Québec. Elle est estimée à 50 000 personnes en majorité à Winnipeg mais environ 10 % des Manitobains parlent ou comprennent le français. 
Il est possible d’évoluer au quotidien en anglais et en français notamment en vous promenant à Saint-Boniface, le quartier francophone de la capitale. Le gouvernement du Manitoba œuvre aussi
pour attirer les immigrants à travers les programmes Citoyenneté immigration Canada (CIC).

Ayant un coup de vie des plus abordables du Canada, de plus d’un réseau de transports et de communication de pointe, un marché de travail dynamique le Manitoba a de quoi attirer des Candidats.

Par Amine Kenida