jeu, 6 octobre 2022

Dossiers

Retrouvez toutes l’actualité des enquêtes, témoignages, de la communauté maghrébine au Canada

Le rapatriement des canadiens bloqués en Algérie se fera avec Air Canada le 31 Mars.

Montréal 28 Mars – Comme nous l’avons annoncé hier en exclusivité dans notre précédant article , le Canada va procéder le mardi 31 Mars au rapatriement de la première vague de canadiens restées bloqués en Algérie suite à la crise du Covid-19.

Selon nos sources d’information, un deuxième vol est programmé au courant de la semaine prochaine. La date exacte ne nous a pas été confirmée encore.

Aujourd’hui en début d’après-midi (Heure algérienne) un premier courriel a été envoyé aux destinataires les informant que le compagnie Air Canada va mettre en vente dans les minutes qui suivent des billets d’avions pour le vol AC 2015, qui partira d’Alger à destination de Montréal avec un prix unitaire de 1245 $.

Un deuxième courriel a été envoyé avec le code de réservation pour accéder au site d’Air Canada.

Nous sommes en contact avec des passagers qui n’ont pas encore, au moment où nous écrivons l’article,reçu les messages et codes sus-cités. D’autres nous ont affirmé qu’ils avaient acheté en ligne leurs billets d’avions. Nous ne connaissons pas le nombre exact de canadiens inscrits pour l’opération de rapatriement.

Le vol AC 2015 décollera de l’aéroport Houari Boumediene d’Alger à 11 Heures locales.

Par Wahid Megherbi

Les surprises de la visite de Mohamed Ben Salmane en Algérie.

Montréal 02 Décembre 2018 – Le prince héritier saoudien sera en Algérie le 2 et 3 Décembre  2018. L’Algérie sera le seul pays arabe où il passera la nuit durant ce long périple de voyage qui arrive quelques temps après la scandaleuse affaire Adnan Khashoggi.

L’Algérie n’était pas en odeur de sainteté auprès des dirigeants saoudiens qui ont mal accepté le refus algérien de rejoindre la coalition menée par l’Arabie saoudite pour entreprendre leur guerre meurtrière au Yemen.
Certains observateurs font remarquer,également, que l’Algérie pourrait jouer le rôle facilitateur pour rapprocher le régime saoudien de l’Iran qui est un fort soutient pour les Houthis yéménites qui résistent depuis longtemps à la puissance de feu saoudienne et émiratie.

Un autre sujet qui sera abordé par le prince saoudien est la question des prix du baril de pétrole qui a subit une forte baisse durant ces derniers semaine. Alger voudrais que l’Arabie saoudite réduise sa production pétrolière pour éviter un effondrement des prix.

La Turquie entretient,elle aussi, des relations privilégiés avec l’Algérie pourrait être sollicitée par cette dernière pour tenter un rapprochement entre Ankara et Riyad.

Cette visite sera suivie avec beaucoup d’intérêt. Les prochains jours nous le dirons.

LA VOIX DU MAGHREB