sam, 3 décembre 2022

Vie communautaire

Retrouvez tous les engagements à la vie communautaire de la communauté maghrébine au Canada.

Les Algériens manifestent à Montréal contre le 5e mandat de Bouteflika.

Malgré un temps pluvieux, plusieurs centaines d’Algériens résidant au Canada ont manifesté ce dimanche 24 Février en face du consulat général d’Algérie situé au centre de Montréal pour s’opposer au 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika.

Dimanche midi, répondant à l’appel du collectif d’organisation, les manifestants arborant de nombreuses pancartes ont scandé des slogans hostiles au 5e mandat et ont renouvelé leur attachement à leur pays de naissance l’Algérie dont la situation politique les préoccupe au plus haut point. Nous avons noté la forte présence de femmes.


En face du consulat général d’Algérie situé au centre de Montréal.

Les protestataires se sont donné rendez-vous la semaine prochaine pour une autre manifestation dans le même but celui de réitérer leur opposition contre la  candidature du président Bouteflika. 

Les Algériens du Canada ne veulent pas rester insensibles pour ce qui se passe en Algérie dont les prochaines échéances électorales attisent chez eux un fort sentiment d’inquiétude.

par Wahid Megherbi

L’ambassadeur du Canada à Alger l’affirme, il y a 100 000 Algériens qui vivent au Canada.

Montréal 17 Novembre 2018- Ce n’ est pas une nouvelle comme telle car cela est connu depuis belle lurette ; le nombre d’Algériens vivant au Canada dépasse les 100 000 personnes. Lors d’ un récent déplacement à Oran, l’ambassadeur du Canada en Algérie, Mme Patricia McCullagh a affirmé que le nombre d’algériens établis au pays de l’érable avoisinerait les 100 000 âmes.
” Nous avons aujourd’hui 100 000 Algériens basés au Canada”
a déclaré en substance Mme McCullagh lors d’une visite de courtoise à la Chambre de commerce et d’industrie d’Oran.

Le chiffre exact atteindrait les 150 000 âmes. Les algériens vivent principalement dans la province du Québec en raison de la langue la plus largement parlée, le Français. Sachant bien que les Canadiens d’origine algérienne maîtrisent la langue française, cela n’a pas empêché qu’ils soient les premières victimes de la discrimination à l’ emploi au Québec.

Il est vrai qu’un vague anti-immigrationniste voit le jour ces temps-ci au Québec. Cela s’explique par un populisme rampant qui ostracise l’immigrant et fait de lui un bouc-émissaire parfait pour tout ce qui ne fonctionne pas dans la province francophone.
Un exode remarqué voit le jour ces temps-ci vers d’autres provinces canadiennes comme l’Ontario ,le Manitoba et l’Alberta où les compétences et qualifications de l’immigrant sont prises en compte comme cela se doit sans discrimination aucune.
Le Québec perd,ainsi,un grand nombre d’immigrants francophones qui, pour un grand nombre d’entre eux, traînent les petits métiers et perdent , au fil du temps, toute envie de demeurer au Québec.

Le grand nombre d’algériens et de Maghrébins qui quittent le Québec n’a surement pas été comptabilisé par le diplomate canadien.
Le Canada, c’est dix provinces et celles-ci offrent des programmes importants pour attirer, chez elles, cette immigration compétente et qualifiée. Le Canada francophone attend les bras ouverts les immigrants désirant s’y installer.

Nous reviendrons dans un proche futur sur ce passionnant sujet en offrant à nos lecteurs une variantes d’articles attenant à la problématique de l’immigration au Canada.


Par Wahid.M