Ilario Maiolo: l’avocat humaniste se lance en politique

280

Le candidat du parti conservateur du Canada aux élections législatives du 21 Octobre 2019 dans le comté de Saint léonard-Saint Michel M.Ilario Maiolo est avocat de formation; il a investi, très tôt, le monde de l’humanitaire puisqu’il a participé à des opérations d’aide menées par la croix rouge en Syrie, Haiti et plusieurs pays d’Afrique. Ce fut pour lui une expérience professionnelle des plus marquantes.

Il nous a exprimé son désir de toujours s’impliquer dans chaque projet visant à apporter des solutions efficaces et immédiates aux souffrances des populations qui en ont en le plus besoin. Il a sillonné les contrées et les pays pour qu’une lueur de paix et d’espoir se pose sur les épaules de chaque humain en détresse. L’inlassable labeur d’Ilario continue son petit chemin en se portant candidat dans le bastion libéral de Saint Léonard-Saint Michel.

Le défi qu’il se lance cette fois-ci est dans la même lignée qu’il s’est forgé au fil des années, celui de toujours servir la communauté et apporter les solutions idoines pour que la vie soit moins pénible pour tout un chacun. L’avocat humaniste nous livre dans l’entretien ci-dessous sa vision de vie et son projet pour Saint Léonard -Saint Michel. 

Wahid Megherbi: Pourquoi vous êtes-vous lancé en politique ?

Ilario Maiolo: Je me lance en politique, car je me suis toujours impliqué au sein de ma communauté. Améliorer les conditions de vie des gens et participer à l’émancipation de ma société est important pour moi. Mon parcours professionnel a été guidé en ce sens. Je suis avocat spécialisé en droit international humanitaire. Je détiens également une maîtrise de l’Université de Genève en droit international. J’ai travaillé 10 ans à la Croix-Rouge canadienne. J’ai eu l’opportunité de travailler avec des communautés qui sont extrêmement dans le besoin, tant au Canada qu’à l’étranger. De plus, il est important pour moi de partager mes connaissances et mes expériences enrichissantes, c’est la raison pour laquelle j’ai enseigné à l’Université d’Ottawa. Fort de mes expériences, la politique sera pour moi une continuité de ce que j’ai toujours fait dans la vie. Cela me permettra donc de continuer à travailler avec et pour les gens dans le but de bâtir des communautés fortes et prospères pour tous.

Quels sont les défis auxquels vous porterez toute votre attention une fois élu?

Il y a trois défis importants qui touchent directement les gens de ma circonscription : les jeunes, les familles et les aînés. À Saint-Léonard-Saint-Michel, on retrouve une forte population de jeunes et de personnes âgées. Pour les jeunes, je compte m’assurer que les parents ont des outils qui leur permettront de s’épanouir. Entre autres, le Parti conservateur du Canada compte offrir des crédits d’impôt pour les activités sportives. Pour les aînés, nous voulons investir dans les programmes sociaux dans le but de préserver leur santé mentale et physique. Quant aux familles, nous voulons leur permettre d’avoir plus d’argent dans leurs poches pour répondre à leurs besoins. 

Comment allez-vous encourager l’essor économique de Saint-Michel, qui connaît un certain retard économique ?

Il est vrai que plusieurs familles vivent dans des conditions précaires, voire difficiles. Il faut soutenir les familles et investir dans l’économie locale. Le PCC veut donner plus d’argent aux familles et encourager le développement des PME. Notamment, en éliminant la TPS sur l’électricité et le chauffage, en accordant un crédit d’impôt de 850$ par foyer de deux revenus moyens, ou encore rendre les prestations de maternité et de paternité libres d’impôt. Le PCC veut également encourager le développement des PME en diminuant le fardeau bureaucratique et en investissant dans les nouvelles technologies, par exemple, les énergies renouvelables. Le chef du PCC, Andrew Scheer, croit qu’au Canada, tout le monde devrait être en mesure de réaliser ses rêves. Je partage totalement cette vision.

Certains partis voudraient mettre à mal le multiculturalisme canadien. L’Inclusion est-elle un facteur de stabilité pour notre pays?

Saint-Léonard-Saint-Michel est un bel exemple de la mosaïque culturelle du Canada. La diversité culturelle est une richesse et l’inclusion nous permet de tirer profit de celle-ci.

Seriez-vous le digne représentant de tous les citoyens de Saint-Léonard Saint-Michel ?

Absolument, je veux travailler pour toutes les citoyennes et tous les citoyens de Saint-Léonard-Saint-Michel. Nous avons tous des histoires différentes, mais nous avons tous les mêmes objectifs. Vivre dans une société où nous pouvons nous épanouir en tant qu’individus, garantir un avenir à nos enfants et participer de façon positive à la vie démocratique, sociale et économique de notre pays. 

Quel est votre message à la communauté musulmane de Saint-Léonard-Saint-Michel ?

Pendant trop longtemps, les communautés ont été tenues pour acquises. Unissons-nous pour envoyer un message fort, écrivons ensemble une nouvelle page d’histoire à Saint-Léonard-Saint-Michel. Le 21 octobre, démontrons que nous sommes plus que des votes pour que nous puissions, ensemble, bâtir une communauté forte à notre image, dans un Canada uni et prospère pour tous ! 

Entretien réalisé par Wahid Megherbi