L’Algérie ouvre son espace aérien pour les ressortissants algériens.

8924

L’Algérie a annoncé la date d’ouverture de son espace aérien pour les citoyens algériens résidant à l’étranger. C’est ce que vient de déclarer ce jeudi le ministre algérien de la santé Abderahmane Benbouzid qui a affirmé que le comité scientifique chargé de la surveillance de l’évolution de l’épidémie de la covid-19 a donné son accord pour le retour au pays des ressortissants algériens restés bloqués à l’étranger.

Ce retour est conditionné par le respect de mesures sanitaires émises par le gouvernement algérien en l’occurrence l’obligation imposée aux ressortissants algériens désirant entrer en Algérie de présenter un test TCR négatif de moins de 36 heures au lieu de 72 heures avant l’heure de l’embarcation. Un test de contrôle sera, également, imposé à leur arrivée sur le sol algérien. “Le citoyen dont le test est négatif sera libre de sortie de l’aéroport, mais celui dont le test s’avérera positif, sera en isolement pour une durée de 10 jours dans un hôtel à sa charge”, déclare le ministre de la santé, M.Benbouzid.

Certaines compagnies aériennes étrangères opèrent sur la destination Alger depuis plusieurs mois déjà. Seuls les appareils de la compagnie nationale Air Algérie sont cloués au sol depuis l’année passée sans en connaitre la raison.

Il est à noter qu’un collectif a été créé ces derniers jours par les représentants de plusieurs associations d’Algériens établis dans les quatre continents. Ce collectif appelle à l’ouverture de l’espace aérien aux ressortissants algériens sans distinction aucune. Cet appel a surement été entendu par les autorités algériennes.

La date effective de la reprise des vols n’a pas, encore, été communiquée.

Par Wahid Megherbi