Montréal : 3 jeunes algériens décédés en une semaine.
29 mars 2023

Montréal : 3 jeunes algériens décédés en une semaine.

By
  • 40
  • 0

C’est une véritable hécatombe que vit présentement la communauté algérienne à Montréal et partout au Canada. Les Algériens vivant au Canada sont en deuil et plus particulièrement les parents et familles des trois jeunes algériens décédés ces derniers jours dans la métropole canadienne, Montréal. Que s’est-il passé pour que ces trois drames surviennent et causent la disparition de trois personnes et mettent en deuil trois familles.

Le 19 mars, Khaled Mouloudji a perdu la vie suite à des tirs par coups de feu tirés à partir d’une voiture en marche dans l’arrondissement montréalais d’Anjou, selon les déclarations de la police. Khaled était âgé de 18 ans.

Le 25 mars, Youcef Khelil 21 ans , est décédé.

Le 25 mars, Youcef Khelil, 21 ans , un autre jeune algérien est décédé à Repentigny suite à une agression armée selon la Sûreté du Québec (SQ), qui ignore pour le moment dans quelles circonstances il a été attaqué et s’il était connu des milieux policiers.

Walid Belkahla, âgé de 18 ans, périt dans un incendie à Montréal.

Le mardi 28 mars, la police de Montréal a annoncé que l’un des corps retrouvés suite à l’incendie d’un immeuble situé au centre-ville, était celui de Walid Belkahla, âgé de 18 ans. Le pénible drame a eu lieu le jeudi 16 mars.

Ville de Montréal

La communauté algérienne au Canada se dit choquée par ces nouvelles déroutantes. Cela est visible en lisant les milliers de messages de condoléances adressées aux familles suite aux tristes annonces publiées sur la page facebook LES ALGERIENS DE MONTREAL . Un sentiment de consternation et de grande tristesse envahit en ce moment les algériens vivant au Canada.

Les enquêtes policières sont en cours.

De nombreuses questions restent posées. Les années 2021 et 2022 nous rappellent d’autres jeunes algériens ayant perdu la vie dans des circonstances malheureuses.

Les enquêtes policières sont en cours. Elles nous informeront , sûrement , sur les causes des décès de nos jeunes , partis à la fleur de l’âge.

Par Wahid Megherbi

Prev Post

La Zlabia d’Algérie à Montréal chez Ammi Omar

Next Post

Une tempête de verglas plonge Montréal dans le noir.

post-bars