Les algériens bloqués au Canada en attente d’un 3 ème vol de rapatriement.

1893

Le 2ème vol de rapatriement des algériens bloqués au Canada a quitté Montréal le samedi 25 juillet avec un retard de 3 heures sur l’heure prévue du départ. Cela serait dû à un problème technique qui a touché le système informatique d’enregistrement des bagages.

Près de 250 passagers se sont présentés au comptoir d’enregistrement d’Air Algérie de l’aéroport de Montréal. Nous avons appris que certains passagers inscrits sur la liste définitive de rapatriement ne se sont pas présentés à l’aéroport et n’ont pas appeler pour se désister. L’appareil Airbus A330 qui assure la liaison Montréal-Alger a une capacité de 301 passagers.

Nous avons également constaté la présence sur place des responsables d’Air Algérie à Montréal M.Mourad Hamzaoui chef d’escale et M.Abdelhakim Saadi superviseur des vols. Ils étaient attelés à coordonner cette importante opération de rapatriement. Il fallait,ainsi, émettre un billet de retour pour tous les passagers qui n’avaient pas le sésame de voyage. Il est à noter que de nombreuses personnes sont arrivées au Canada avec des billets d’avions d’autres compagnies aériennes.

Un éventuel 3 ème vol de rapatriement serait souhaitable à plus d’un titre. Les personnes qui n’ont pu s’inscrire sur les 2 listes de rapatriements souhaiteraient,elles aussi, rentrer au Algérie. Espérant que leur longue attente ne sera pas vaine. Une liste additionnelle de rapatriement serait en préparation par les services consulaires algériens à Montréal pour recenser toutes celles et ceux qui le voudraient. Ceci n’est pas une confirmation du 3 ème vol souhaité.

Un nœud gordien pointe du nez pour les membres de la communauté algérienne au Canada. Cela concerne le rétablissement de la ligne aérienne Montréal-Algérie assurée depuis 2008 par Air Algérie. À quand le rétablissement du vol ? Cette question nous est souvent posée arguant le fait que les 2 compagnies maghrébines Royal Air Maroc et Tunis Air ont déjà rétabli leurs liaisons avec la métropole canadienne,Montréal.

Pour les vols retour vers le Maroc et la Tunisie, il est exigé aux passagers de fournir un test PCR négatif datant de moins de 48h et un test sérologique. Cela leur évite la période confinement de 14 jours imposée auparavant à leur arrivée à destination.

Les mêmes tests pourraient être exigés par l’Algérie. Croisons les doigts pour la réouverture prochaine de la ligne Alger-Montréal. Un soupir de soulagement serait entendu dans toutes les demeures des Algériens résidant au Canada.

Par Wahid Megherbi

info@lavoixdumaghreb.com